Passer au contenu principal
Question précédente

L'arrivée des compteurs de nouvelle génération a-t-elle un impact sur le processus de recouvrement d'Hydro-Québec ?

Question suivante

Non. L'arrivée des compteurs de nouvelle génération ne change rien au processus de recouvrement ou au fait d'interrompre le service ou non à un client. Ce processus est d'ailleurs bien documenté et approuvé par la Régie de l'énergie, et comporte l'envoi de plusieurs avis et rappels avant d'en venir à une interruption de service, étape qui peut survenir quand toutes les démarches précédentes sont épuisées. L'interruption de service est toujours l'étape de dernier recours, l'objectif d'Hydro-Québec étant d'amener les clients éprouvant des difficultés financières à payer leur solde et non d'interrompre le service.

Hydro-Québec encourage les clients qui ont de bonnes habitudes de paiements à appeler pour prendre une entente lorsqu’ils vivent une situation difficile et qu’ils ne sont pas en mesure d’acquitter les sommes dues. Les clients à faible revenu peuvent quant à eux convenir d'une entente adaptée à leur situation en tout temps.

Il est vrai que le geste technique d'interrompre et de rétablir le service à distance peut être plus simple avec l'arrivée des compteurs de nouvelle génération, puisque que la procédure ne nécessite plus qu'un employé se déplace sur les lieux. Cependant, le processus de recouvrement demeure le même, que l'on ait ou non un compteur de nouvelle génération, et l'interruption de service est toujours une étape de dernier recours.

Rappelons que l'électricité est l'un des seuls services facturés au client après consommation. Par souci d'équité, Hydro-Québec se doit de demander à ses clients de payer pour l'électricité consommée. Sinon, ces sommes augmentent la dépense de mauvaises créances d'Hydro-Québec et cela se répercute dans les tarifs payés par l'ensemble de la clientèle. Par ailleurs, notons que près de 90 % des clients acquittent leur facture avant ou à l'échéance. De plus, aucune interruption de service n'est effectuée durant la période hivernale, soit du 1er décembre au 31 mars, pour la résidence principale des clients résidentiels qui chauffent à l’électricité.

Foire aux questions associées